Découvrir la faune par région

Sur cette page vous retrouverez les excursions que nous avons réalisé. Elles sont classées par régions françaises (France métropolitaine). Nous utilisons le nom des régions après le redécoupage de 2015. C’est-à-dire :

  • Auvergne-Rhône-Alpes = Auvergne + Rhône-Alpes
  • Bourgogne-Franche-Comté = Bourgogne + Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre
  • Corse
  • Grand Est = Alsace + Champagne-Ardenne + Lorraine
  • Hauts-de-France = Nord-pas-de-Calais + Picardie
  • Île-de-France
  • Normandie = Basse-Normandie + Haute-Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine = Aquitaine + Limousin + Poitou-Charentes
  • Occitanie = Languedoc-Roussillon + Midi-Pyrénées
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côtes d’Azur


Chaque région vous serra présentée : conditions climatiques, sites remarquables, espèces remarquables… Un lien menant aux excursions réalisées dans la région vous permettra de découvrir la faune de cette région.

Auvergne-Rhône-Alpes

Très hétérogène, cette grande région regroupe le Massif Central à l’Est, avec les volcans d’Auvergne, la vallée du Rhône en son centre et les Alpes à l’Ouest. Le climat y est majoritairement continental, c’est-à-dire, avec une grande amplitude thermique : chaud l’été, mais froid et sec l’hiver. Le couloir rhodanien est particulièrement venteux.

On trouve en Rhône-Alpes de nombreux espaces sauvages, dont principalement : le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, vestige géologique de temps anciens, les étangs de la Dombes, le Rhône, véritable autoroute naturelle et repère visuel de choix pour bon nombre de migrateurs ailés (oies, cigognes…), le Parc naturel régional du Vercors. Ce dernier abrite en son sein la plus grande réserve terrestre de France métropolitaine, la réserve naturelle des Hauts-Plateaux, écrin de verdure où l’on peut, fait notable, rencontrer les 6 espèces d’ongulés de France ainsi que bon nombre d’espèces typiques du milieu alpin (marmotte des Alpes, loup gris, tétras lyre, lagopède alpin, chevêchette d’Europe…). On retrouvera toutes ces espèces plus haut, plus à l’Est, dans le Parc national des Écrins par exemple. Cliquez sur le bouquetin des Alpes pour découvrir la faune auvergnate-rhônalpine.

Bouquetin des Alpes – adulte – mâle

La Bretagne

La Bretagne est une région qui possède une grande longueur de côtes. Le relief est peu élevé mais très marqué dans les zones rocheuses (comme la chambre au loup). Le climat est très doux et océanique. Les précipitations sont fréquentes, favorisants les milieux humides et les espèces inféodés à ces milieux.

La Bretagne est aussi une escale pour les migrations aviaires. La Bretagne a donc une grande richesse ornithologique. Les paysages sont très variés, allant des dunes côtières battues par le vent aux forêts, en passant par les landes et les marécages. Cliquez sur le lézard vivipare pour découvrir la faune bretonne. 

Lézard vivipare – adulte – femelle

La Corse

La Corse mérite bien son surnom d’île de beauté. Elle séduit par ses contrastes et sa beauté sauvage tout simplement. Des petites criques paradisiaques aux lacs sommitaux du centre, on passe de la mer à la montagne en un clin d’œil. Du maillot de bain au short de randonnée, des tongs aux chaussures de marche, du kit tuba/masque de plongée au kit pique nique/gourde dans le sac à dos il n’y a qu’un pas (enfin plusieurs mètres de dénivelé tout de même !). Du poulpe à l’endémique lézard de bédriaga aussi.

Ses eaux côtières sont d’une extrême richesse, et on croise dans les terres des espèces endémiques (c’est à dire qu’on ne trouve qu’ici ou sur l’île voisine de la Sardaigne) qui profitent d’un environnement encore relativement bien préservé. Comme de nombreuses autres îles à travers le globe, son taux d’endémisme est élevé. L’isolement géographique de la Corse a en effet permis à ces espèces de prospérer et de perdurer à travers les siècles, loin de l’agitation du continent: mouflon de Corse, 3 espèces de lézards, salamandre de Corse, euprocte corse… Cliquez sur le lézard de Bédriaga pour découvrir la faune corse.

Lézard de Bédriaga – adulte

L’Occitanie

L’Occitanie est une région aux paysages très variés. Elle est principalement montagneuse et s’ouvre sur le Golfe de Lion. Elle englobe le parc national des Cévennes. Un parc magnifiques où planent de nombreux vautours. En plus des Cévennes, il est possible de compter 6 autres parcs : le parc naturel régional des Causses du Quercy, le parc national des Pyrénées, le parc naturel régional du Haut-Languedoc, le parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, la Petite Camargue et le parc naturel marin du Golfe du Lion. La région est à cheval entre 3 zones climatiques. Le climat est montagnard, méditerranéen et océanique (aquitain).

L’Occitanie est une région de prédilection pour les rapaces diurnes et les reptiles.  Cliquez sur le vautour fauve pour découvrir la faune occitane. 

 

Vautour fauve – adulte

 

Provence-Alpes-Côte d’Azur

« On dirait le Sud… » chantait Nino Ferrer. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur (ou PACA pour les intimes) incarne en effet un certain idéal de vie pour bon nombre de vacanciers, qui envahissent la bien nommée Côte d’Azur l’été venu. Le climat y est chaud et sec l’été, ce qui déclenche régulièrement des incendies dévastateurs. Bordée par la Méditerranée au Sud, par le fleuve Rhône à l’Ouest et les Alpes italiennes à l’Est, son littoral abrite une riche biodiversité sous-marine qui régalera les amateurs de plongée.

Moins connue mais tout aussi belle, les terres abritent quelques joyaux naturels : dans la Plaine des Maures déambule une tortue d’Hermann tandis que des cigales chantent dans les chênes lièges et qu’au loin détalle un beau lézard ocellé. Les Gorges du Verdon abritent encore quelques vipères d’Orsini, tout comme les pentes du mont Ventoux, le bien nommé Géant de Provence, et on peut observer des flamants roses en Camargue. La plaine de la Crau est le seul milieu de type steppe en France, et abrite donc de ce fait, des espèces qui « sonnent » exotiques comme ganga cata et outarde canepetière. Des calanques de Cassis aux glaciers des Alpes, du mérou au chamois, une région de tous les contrastes en somme ! Cliquez sur la vipère d’Orsini pour découvrir la faune provençale.

Vipère d’Orsini – juvénile

2 Commentaires

  1. salut Antoine,
    Très belles photos, je me régale et suis qu’à la première page!!!
    Un travail à mettre en avant!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.