Une année en Ille-et-Vilaine (2018)

Consultez l’article de 2017 en cliquant sur ce lien


Cette année a été marquée par la découverte de la Balusais à Gahard. Finalement je suis peu sorti en Ille-et-Vilaine. Ce qui s’explique notamment par les 4 mois que j’ai passé dans le parc national des Cévennes.

Un hiver brétillien

L’hiver était plutôt doux à son commencement. En effet, dès janvier, on pouvait observer des amphibiens en Bretagne ! C’est en février que l’hiver est devenu plus rude et l’on a pu observer quelques espèces peu fréquentes dans les jardins bretons. Il y avait le gros-bec casse-noyaux, le pinson du Nord et de très nombreux tarins des aulnes.

Les osmies n’ont pas attendu le printemps pour sortir de leurs loges et s’accoupler. Comme cette femelle, qui à peine sortie, se voit attraper par un mâle. Une araignée, quelques loges plus haut, guettait la scène.

Une sortie à Saint-Briac m’a permis d’approcher des bernaches cravant et une aigrette garzette. D’autres oiseaux ont croisé mon chemin au bord des étangs rennais.

La Balusais au printemps

La Balusais est tout d’abord une zone protégée difficile d’accès ou du moins, difficile à trouver (je l’ai découverte sur internet). La zone est composée d’une lande très humide, reposant sur un sable jaune orangé ! Dorénavant, cette carrière est une zone qui convient parfaitement aux naturalistes. C’est ici que l’on observe des vipères péliades, des couleuvres à colliers, lézards verts et vivipares… Nombreux sont les amphibiens et les oiseaux inféodés aux landes bretonnes. Les hyménoptères affectionnent particulièrement cet endroit, nombreuses sont les espèces à faire leur nid dans le sable.

La Balusais en fin d’été

Dernière excursion de l’année à la Balusais et en Ille-et-Vilaine. Quelques odonates font mon bonheur et une grenouille verte.

Sympétrum sanguin – accouplement

La galerie

A propos Antoine CSUTOROS

Photographe animalier amateur
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Très belles photos! bravo pour ce chouette travail! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.