Quelques jours en Ardèche


Après mon voyage à Milos et Santorin, je suis allé rejoindre mon père en Ardèche pendant quelques jours. Nous logions à Cros de Géorand. Nous avons explorés les tourbières de Lanarce et avons remonté une partie de l’Ardèche à la recherche d’odonates.

De nuit à Cros de Géorand

À Cros de Géorand, avec la tombée de la nuit, l’humidité et la fraîcheur faisait sortir les amphibiens de leurs cachettes. Au bord du ruisseau, qui n’était qu’un filet d’eau, on pouvait alors observer quelques grenouilles rousses (Rana temporaria).

Un peu plus loin sur le chemin, c’est un énorme crapaud (Bufo sp.) qui me barre la route. Il se déplaçait lourdement, avec quelques sauts.

En revenant sur mes pas, c’est une grenouille agile (Rana dalmatina) qui traversait le chemin. Je l’ai reconnue à son saut d’une longueur et d’une agilité incroyable pour sa taille, d’où son nom vernaculaire de « grenouille agile ».

Dans les tourbières de Lanarce

Les tourbières de Lanarce regroupent plusieurs espèces d’odonates. Parmi mes préférées, Sympetrum flaveolum ou sympétrum jaune d’or, est une espèce que j’avais déjà photographiée dans le parc national des Cévennes (à l’étang de Barrandon).

En plus de Sympetrum flaveolum, Sympetrum danae ou sympétrum noir, est une espèce que j’avais également photographié dans les Cévennes. À l’époque, je n’avais pris en photo aucun individu noir, seulement des individus immatures jaunes.

Lestes sponsa et Cordulegaster boltonii faisaient également partie des espèces observables dans les tourbières de Lanarce. Pour cette dernière espèce, je n’avais pas prévu de bottes pour m’aventurer dans les ruisseaux.

Sympetrum danae
Sympetrum danae

Une mante religieuse (Mantis religiosa) !

Alors que nous étions parti à la recherche de fossiles dans les marnes, nous avons croisé le chemin d’une mante religieuse (Mantis religiosa).

Le long de l’Ardèche

Une overdose de photos d’Onychogomphus uncatus est t-elle possible ? Peut-être pas, mais nous l’avons certainement frôlée ! En effet, le long de l’Ardèche, ces gomphidés volaient par dizaines et se posaient sur les galets ou sur la végétation des berges. Des scènes de prédations aux accouplement, nous avons observé et photographié bon nombre de ses comportements.

Onychogomphus uncatus
Onychogomphus uncatus
Onychogomphus uncatus
Onychogomphus uncatus

Après la pluie…

Après la pluie, les mollusques terrestres (gastéropodes) s’aventurent sur les tas de pierre. N’ayant « que ça » à me mettre sous la dent, j’ai essayé de photographier et de mettre en valeur ces petits animaux.


La galerie

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.